Raphaël Miceli: «Plus d’essence dans le moteur»

Le fidèle adjoint de Steve Dessart, Frédéric Cremasco analysait avec beaucoup de pertinence le succès mérité de Waremme : « On a quand même souffert en seconde période. Hamoir est revenu avec des très bonnes intentions et nous, on a reculé sans savoir mettre le pied sur le ballon. On était maladroit dans nos reconversions mais on a su faire bloc. Si on avait joué toute la saison avec cette mentalité en effectuant le travail les uns pour les autres, on aurait été sauvé bien plus tôt. Tout a bien tourné pour nous finalement et on peut pousser un ouf de soulagement. »

L.B.
Raphaël Miceli: «Plus d’essence dans le moteur»

Dans l’autre camp, Raphaël Miceli était lui assez fataliste: " Le seul enseignement à retirer est qu’il n’y a plus d’essence dans le moteur. On a quatre ou cinq joueurs qui sont au bout du rouleau tant physiquement que mentalement. Encaisser un premier but et offrir ce deuxième sur un plateau n’a en rien aidé à réaliser un bon résultat. On n’a jamais senti qu’on aurait pu revenir dans le match. On a de nouveau été assez maladroit en zone de conclusion. "