Erivelton a su prendre sa chance

Souvent relégué sur le banc, l’attaquant de 26 ans a parfaitement remplacé Dylan Lambrecth au cœur de l’attaque soliéroise.

Romain Helas
 Le buteur soliérois est en forme et ça se voit dans les chiffres.
Le buteur soliérois est en forme et ça se voit dans les chiffres. ©Yves Bircic 

Être le numéro deux en attaque derrière Dylan Lambrecth est tout sauf une sinécure, demandez à Erivelton Paulo Da Silva ce qu’il en pense. Toujours bon lorsqu’il est sur le terrain, l’avant-centre de 26 ans n’a pas toujours eu sa chance, barré par l’ancien buteur du RFC Liège.Mais voilà, ce dernier blessé et plus que vraisemblablement out jusqu’à la fin de la saison, c’est son comparse de l’attaque qui doit prendre le relais pour diriger l’attaque soliéroise.Et ça fonctionne plutôt bien puisque les deux dernières rencontres où "Eri" fut titulaire, Solières a inscrit la bagatelle de douze buts dont trois pour le cousin de Junior Edmilson.

Les articles abonnés les + lus