Jouer dans une arène virtuelle de 500 m2 : on a testé...

Les (inséparables) cousins Jacou et Arthur viennent d’ouvrir une arène EVA (Esport Virtual Arena) le long de la chaussée Verte à Saint-Georges. On vous explique tout !

Anne-Françoise Bertrand
 Jacou et Arthur, cousins passionnés par le jeu, se sont lancés dans les affaires ensemble.
Jacou et Arthur, cousins passionnés par le jeu, se sont lancés dans les affaires ensemble. ©EDA

Celles et ceux qui n’y connaissent rien en jeux vidéo et réalité virtuelle seront peut-être un peu perdus en montant au premier étage du bâtiment loué par Jacou Naway et Arthur Petitjean le long de la chaussée Verte, juste en face de l’enseigne Oh ! Green à Saint-Georges. Une arène de 500 m2 garnie de dalles blanches et noires, des QR-codes aux murs, des grands écrans pour les spectateurs, un coin pour les streamers (qui devraient commenter en live les futurs tournois qui se feront là) et, dans un coin, des masques de réalité virtuelle et des "guns", des armes factices, pour évoluer dans les jeux proposés. Parce qu’on est effectivement là pour jouer, pour s’amuser. Pour endosser un rôle, dans un univers virtuel. Et des univers, la seule arène EVA (Esport Virtual Arena) de Wallonie, en propose sept différents: dans le désert, dans la jungle, à l’intérieur d’un vaisseau spatial, dans un paysage de glace… On choisit aussi de jouer seul ou en équipe, sous cinq modes (chacun pour soi, en coopération, match à mort en équipe…). Une fois briefé par le biais d’un petit film, on peut enfin entrer dans l’arène. Enfiler son masque de réalité virtuelle et son arme. Et là, la partie peut commencer. "On propose des sessions de 40 minutes, explique Arthur Petitjean. Si on compte le briefing, l’équipement et le déséquipement, ça fait 30 bonnes minutes de jeu. On propose aussi aux joueurs, avant de commencer, d’installer une appli gratuite sur leur téléphone, qui leur permettra de voir toutes les statistiques liées à leur partie", comme le nombre de fois où le joueur a "tué" ou "été tué", la distance qu’il a parcourue dans le jeu… "et donc de pouvoir tenter de s’améliorer la fois d’après".

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...