Stockay était un poil trop court

Si Gullegem n’a pas volé sa qualification, Stockay ne doit pas être trop déçu et se prépare certainement à des jours meilleurs quand les blessés seront rétablis. Gullegem - Stockay : 2 - 0

Stockay était un poil trop court
Cette fois, ce n’est pas passé pour Harry Tremblez et les Stockalis. Le parcours s’arrête au troisième tour. ©Yves Bircic
Luc Bajza

Sur un très beau terrain synthétique, Stockay a logiquement subi le jeu dans les premières minutes face à une équipe de Gullegem assez maladroite en zone de conclusion. Stockay mettait trop rarement le nez à la fenêtre dans ce premier quart d’heure.