Une application pour faire bouger les élèves à distance

À l’Agri, les professeurs d’éducation physique utilisent une application permettant aux élèves de faire du sport.

Louis MATAGNE
F.R.
Une application pour faire bouger les élèves à distance
Individuellement, les élèves sont invités à s’entraîner avec l’application Formyfit. ©RG. – Fotolia

Pour les professeurs d'éducation physique de l'Agri, trouver un moyen de maintenir les élèves actifs a été, dès le passage en code rouge de novembre, une priorité. «Les élèves qui suivent l'option sport peuvent pratiquer une activité physique en extérieur et sans contact, mais les autres ont des activités en classe, et ne font donc plus de sport à l'école», explique Corentin Paul, professeur de sport. Certains enseignants ont donc monté des vidéos, d'autres en ont profité pour enseigner les premiers secours à leurs élèves. Mais sur le long terme, il fallait trouver une solution à l'immobilisme des jeunes. «Nous avons alors découvert une application, Formyfit, qui permet de faire travailler les élèves à distance, tout en vérifiant qu'ils font les entraînements qu'on leur donne.» Gros avantage: contrairement à beaucoup d'applications sportives, celle-ci, développée en Belgique, ne révèle pas les données de géolocalisation. En gros, le professeur ne sait pas où ni quand l'élève est allé faire du sport, juste la date, la durée et distance qu'il a parcourue. «La vie privée est donc préservée. C'est bien, parce que notre but et de les encourager à sortir, certainement pas de jouer aux gendarmes.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...