Momalle B: un fameux problème de régularité

Retrouver Momalle B à la sixième place peut sembler anormal. Surtout au vu des forces en présence et de la très bonne préparation des Momallois.

T.B.

"Il y a eu du très bon comme du très mauvais, constate William Cuvelier. Le problème, c'est que nous n'avons jamais été réguliers. En cause? La communication. Personne ne se parle ou ne se soutient comme une équipe de football devrait le faire. C'est frustrant car, en dehors des terrains, tout se passe très bien entre les joueurs." Cette saison, les hommes de Romain Paquet auraient dû jouer les premiers plans. "Au niveau des qualités individuelles, on est d'ailleurs la meilleure équipe de la série avec Engis, poursuit l'attaquant, qui n'évoluera plus chez les Momallois lors du prochain exercice. Le Top 3 n'est déjà plus possible pour nous. Il faut se concentrer sur la fin de saison et on se doit d'au moins encore prendre 25 points. On a de la chance d'avoir un coach qui se donne comme un fou. Je n'ai jamais vu ça et on doit lui rendre hommage pour tout ce qu'il réalise. Ce serait un beau cadeau (NDLR: Romain Paquet quittera Momalle B en fin de saison) si, via le tour final, on montait en P3."