"Les Remicourtois n’ont clairement pas été écoutés"

Du côté du groupe d’opposition Entente Citoyenne, qui s’était rangé du côté des citoyens dans le cadre de ce recours, on se dit déçu pour ces derniers.

" Ce projet n'a rien à faire dans nos campagnes, exprime la conseillère Hélène Pendeville, membre du groupe. C'est une question de bon sens. Ce qui me révolte le plus, c'est l'attitude ambiguë du collège. Il dit ne pas être concerné par le projet mais on sait qu'une concertation a eu lieu entre les bourgmestres de Remicourt et de Fexhe-le-Haut-Clocher, concernant la parcelle agricole qui conviendrait le mieux. C'est sans compter sur cette vidéo réalisée par les élus, que je qualifie de propagande, pour dire qu'il n'y aura pas de nuisance. Après, ils viennent dire qu'ils ne sont pas partie prenante."