"Des riverains sonneurs d’alerte"

Le collège communal de Remicourt, lui, avait décidé de ne pas aller en recours contre la Région wallonne car cette dernière assurait qu’il n’y aurait pas de nuisance pour les riverains, selon le bourgmestre Thierry Missaire.

"Certains riverains sonneurs d'alerte parlent d'une usine de biométhanisation. Or, il s'agit d'une unité, rectifie-t-il d'abord. On est face à de la désinformation qui a pour but de semer un vent de panique dans la commune."