Francis, le chef d’orchestre

Aux commandes de l’avaleuse Ropa, Francis Boeker fait un peu office de chef d’orchestre. C’est à cet entrepreneur de Momalle que la Raffinerie Tirlemontoise confie le chargement dans la région.

Francis, le chef d’orchestre
©Eda J-L.T.

Son “territoire” s’étend de Crisnée à Ouffet. «C’est ma 42e saison, confie le pilote du monstre. C’est vrai que le travail est beaucoup plus facile par rapport au chargement à la grue mais il faut quand même rester attentif. Veiller à ne pas descendre trop pour ne pas prendre trop de terre, diriger le bras pour harmoniser le remplissage…» Après repérage des lieux, c’est lui aussi qui détermine la chorégraphie qu’adopteront les poids lourds. C’est-à-dire les chemins qu’emprunteront les camions pour venir s’approvisionner en betteraves.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.