Et les chemins de remembrement ?

Mercredi soir au conseil communal, Remicourt a décidé de répondre à l'appel à projets "Commune pilote Wallonie Cyclable" de la Région Wallonne.

P.L.
Et  les  chemins  de  remembrement ?
Des rues telles que al'Baye seront concernées le cas échéant. ©ÉdA

En conseil, ce mercredi, la majorité remicourtoise a annoncé répondre à l'appel à projets de la Région wallonne: «Commune Pilote Wallonie Cyclable». Cet appel promet une subvention aux Communes qui envisagent des infrastructures propices à l'usage du vélo au quotidien. En ligne de mire à Remicourt? Les chemins de remembrement. « Certains chemins, comme la rue al'Baye, le Chemin du Merle, du Mouron ou encore Désiré Dupain sont déjà affublés d'un panneau F99c et sont donc seulement accessibles aux convois agricoles et à la mobilité douce, rappelle le bourgmestre, Thierry Missaire. Mais ces panneaux n'ont jamais empêché les automobilistes de s'y rendre. Notre but, c'est de les en dissuader.»