Ambiance électrique

Alors qu’une caméra avait été installée par le conseiller de l’opposition Luc Lhoest pour filmer les débats, le maïeur a refusé d’ouvrir la séance.

«Un conseiller n’a pas le droit de filmer lui-même les débats. Cela ne peut être fait que par une personne extérieure.» Ce que son opposant déplore. «Cela a déjà été fait auparavant, et la caméra filme toute seule, c’est ridicule.» En réponse, le conseiller s’est tourné vers René Seutin, dans le public, qui a filmé. Lui évitant ainsi l’avertissement que le bourgmestre souhaitait, malgré la réticence du directeur général, estimant cette mesure «un peu disproportionnée» et privilégiant le dialogue… déjà si compliqué entre les deux protagonistes.