Nethys: pas de constitution partie civile

Si d’autres communes de l’arrondissement ont décidé de se constituer partie civile dans le cadre du dossier Enodia/Nethys, ce n’est pas le cas de Remicourt.

JDP

C’est le groupe Entente Citoyenne 2.0. qui a fait cette proposition lors du conseil communal de mardi «afin d’assurer la défense des intérêts de notre commune», a expliqué Géraldine Blavier.