Momalle perd bien 15 points

Le miracle n'a pas eu lieu pour Momalle, hier soir, devant le C.P. : suite à l'affaire Pinet du nom de ce joueur qui avait été inscrit sur des feuilles de match alors que son affiliation n'était pas en ordre, les Jaunes et Noir perdent bel et bien 15 points. Au classement, la chute fait mal : des leurs 33 points gagnés sur le terrain, ils n'en conservent que 18 et se retrouvent bons derniers de la série. À 7 points du premier non-descendant, du moins s'il n'y a que deux descendants en P3, ce qui dépend, comme chaque saison, du nombre de descendants liégeois en promotion. «J'avais dit que ce serait difficile pour Momalle, avance Michel Wilquet. Et de fait, sans vouloir enfoncer Momalle (NDLR : ce qui n'est en effet pas du tout le genre du sécretaire du C.P.), le dossier a été assez vite traité. Il n'y avait pas vraiment d'ambigüité à avoir.» Débouté devant le C.P., Momalle y croit pourtant toujours puisqu'il va se pourvoir en appel devant l'Union belge. «Mais là non plus, je ne suis pas certain que ça changera quelque chose, avance Michel Wilquet. Maintenant, c'est le droit de Momalle.» Momalle compte pourtant appuyer sa défense devant l'Union belge sur le fameux article 517 basé sur le principe de la bonne foi. «C'est évidemment très triste, dit Marc Liégeois. Je ne sais que dire et que faire... Je vais voir ce que je vais faire à l'avenir, mais je crains fort que tous les postes intéressants soient désormais pourvus...» Les conséquences sur le classement général, que le C.P. fera officiellement connaître cet après-midi, ne concernent pas que Momalle. Braives en a en effet profité pour passer en tête. «On va fêter ça avec un petit verre», rigolait hier soir Jean-Pol Noël. À la 5e place, qualificative pour le tour final, Strée compte désormais trois points d'avance sur son plus proche poursuivant.

Momalle perd bien 15 points
13561654 ©© EdA

Et dire qu'aujourd'hui, Momalle ouvre les festivités pour ses 70 ans.

A.R.