Le neveu de soeur Marie-Agnès retrouvé

Une trace a été retrouvée du neveu de soeur Marie-Agnès , à Remicourt. Une bonne nouvelle concernant l'avis lancé par Yad Vashem.

L'histoire pourrait bien trouver son épilogue prochainement. Dans notre édition de samedi dernier, nous relations qu'une demande émanant directement du Mémorial israélien Yad Vashem, à Jérusalem, avait été introduite auprès de l'échevin verviétois de la Culture, concernant les ayants droit de Soeur Marie-Agnès (Anne Van den Peereboom, de son nom laïc de jeune fille).

Les recherches menées par l'historien verviétois Jacques Wynants, qui avait déjà retrouvé trace de documents attestant qu'une autre Soeur du couvent de la Providence avait déjà bénéficié du titre de Juste parmi les Nations dans les années 1960, semblent porter leurs fruits. En effet, l'historien a retrouvé la trace du neveu de Soeur Marie-Agnès, l'abbé Étienne Vanden Peereboom, actuellement domicilié à Remicourt.

Pour rappel, l'organisation cherche à remettre le titre de «Juste parmi les Nations», accompagné d'une médaille et d'un diplôme d'honneur, aux ayants droit éventuels de Soeur Marie-Agnès. Laquelle, pendant la guerre, cacha des enfants juifs pendant la période qu'elle passa au couvent de la Providence, dans le quartier de Hodimont.

G.B.