Triste : Momalle filerait en P4!

De nouveau victime d'une erreur administrative, Momalle pourrait perdre 18 points. Cela le renverrait à la dernière place. Explications.

Anthony Rizzi

Momalle va-t-il revivre une deuxième «affaire Hatoufi» à quelques semaines de son septantième anniversaire qu'il escomptait marquer d'une pierre blanche? À voir comment les choses sont parties, cela en a tout l'air. Cette fois, il ne s'agit pas d'un joueur qui aurait «usurpé» l'identité de son frère pour jouer, au nez et à la barbe du club hesbignon, les matchs officiels sous ses couleurs. Non, c'est un cas plus simple, mais sans doute plus dramatique pour Momalle qui, pour rappel, n'avait connu aucun retrait de point dans «l'affaire Hatoufi». Le joueur en question s'appelle cette fois François Pinet. Un Fexhois de 26 ans repris depuis l'intronisation de Marc Liégeois et qui n'avait pas voix au chapitre sous Matagne. Un joueur dont l'affiliation n'est pas en ordre pour jouer sous les couleurs de Momalle car pas encore désaffilié d'Oreye, son ancien club. Le hic, c'est que le garçon a été repris 13 fois sous les couleurs momalloise depuis octobre 2010. Petite cause, grands effets pour le cercle hesbignon qui risque de perdre dans l'aventure tout bonnement 18 points! Énorme évidemment puisque ça relèguerait les gars de Liégeois à la dernière place de la série avec 11 points. Derrière Hognoul et Waremme B, les plaçant, à 6 matchs du terme, à 13 longueurs du premier non-descendant. En tête par contre, pas de changement notable si ce n'est trois points en plus pour Braives et Haneffe, qui reviendrait à hauteur de Limont. Sauf miracle côté momallois, ce sera (presque) la P4 assurée! «Je suis désolé pour Momalle, mais j'ai vu l'information sur le site officiel de l'Union belge, constate Francis Stapelle, le président de Modave. On a aussi pris contact avec l'U.B. qui a confirmé la chose (NDLR : ce que nous ne sommes pas parvenu à faire hier, comme avec le C.P.). Le joueur en question ne pouvait pas jouer sous les couleurs de Momalle. Maintenant, il se peut que l'information publiée sur le site ne soit pas bonne et que finalement, Momalle puisse garder ses points . C'est la raison pour laquelle on va attendre d'avoir la confirmation écrite de l'U.B. pour prendre une décision...» Le comble, c'est que ce François Pinet n'a fait que du dépannage dans le onze momallois. Il n'a d'ailleurs pas disputé chacun des matchs en question. Mais la règle est claire : qu'il soit dans les quinze suffit. Peu importe qu'il ait tout joué ou soit rentré au jeu. «Franchement, j'avoue que je suis perdu, dit François Pinet. Mon affiliation, je l'ai signée à Momalle en août 2010 avec le président. Il me semblait que tout était en ordre. Surtout que ça fait trois ans que je suis au club.» On s'en doute : le président Heyne, auquel on a appris la nouvelle, en est tombé de sa chaise. «C'est fou ce que vous m'apprenez, dit-il avant de vérifier l'information. J'ai vérifié l'information et vous avez raison : le garçon n'était pas qualifié en effet, on a commis une erreur monumentale. On a transféré le gars deux fois, mais l'an dernier, on a oublié. Ça a échappé à tout le monde. Je suppose que cette fois, le C.P. ne va pas nous rater. C'est triste. Je suis dégoûté. Quel cadeau pour nos 70 ans! Et comme par hasard, ça tombe après le 24e match. Comme dans le cadre de l'affaire Hatoufi...» Et dire que Momalle avait déjà transféré du «lourd» en vue de jouer la tête en P3 la saison prochaine. Triste.