L'optimisme reste de mise à Ozanam

En 3C, Ozanam plonge dans la zone dangereuse. Francorchamps B arrache par contre un point précieux, en 3D.

L'optimisme reste de mise à Ozanam
12416610 ©© EdA

Ce nouveau revers face à Remicourt, n'est pas pour rassurer les Wegnolais. «Pas de quoi paniquer », clame tout de go le leader de l'équipe Justin Xhrouet. «Nos adversaires directs doivent encore rencontrer les gros bras de la série. Je pense que nous sommes capables d'aller chercher encore quelques unités pour nous rassurer. » En 3D, Francorchamps B s'offre un beau partage en déplacement à Aywaille D. «Et pour ses 20 ans, mon fils Olivier signe la soirée parfaite », annonce Christian Brixhe. «Pour signer ainsi notre huitième match nul de la saison, un record dans la province. » Le derby Tiège G-Vervia G tombe dans l'escarcelle des Verviétois (7-9) de René Hardy. «Avec la présence du duo Bruno Firquet-Benjamin Dejong qui demeure invaincu », explique Henry-Marc Junker. En série E, Minerois E dispose sans trop de problème (4-12) de Membach A. «Avec une formation relativement «Lambietisée », s'amuse le sélectionneur Minier Pierre Thiry. Dans le ventre mou, le Pingouin de François Habsch baisse étonnamment pavillon face à la lanterne rouge Viamont C. En 3A, la première formation francorchamptoise campe sur ses positions. Installés à la seconde place, les gars du circuit attendent un éventuel faux pas du leader Bettincourt B. «La victoire, facile dans les chiffres (4-12) à Prayon B, est trompeuse », reconnaît Christian Brixhe. «Nous atteignons la mi-temps en menant 3-5, après avoir gagné trois rencontres à la belle, en sauvant même des balles de match. Notamment dans le chef de Christophe Libert, qui signe finalement le parfait sans faute au caractère. » En 3B, les Stavelotains de l'équipe C s'imposent face à une des bonnes formations de la série, Dolembreux C. «La seule mauvaise nouvelle de la soirée est à mettre à l'actif de Jean-Marie Gobert », relate Cédric Galle. «En s'inclinant à deux reprises, il laisse filer de précieux points pour sa qualification au Top 6 .» Dolhain, s'impose face à l'Astrid H avec un Raymond Stabel intraitable. Pendant que le derby Malmedy C - Robertville B tourne largement à l'avantage des gars du lac. «Malheureusement, la défaite initiale de mon équipier Philippe Muller face au vieux renard Eddy Dethier nous aura déjà coupé les jambes » avoue le malmédien Romain Jacob. Propos que confirme le sélectionneur de Robertville David Thunus. «Je pense surtout que nous avons impressionné les jeunes malmédiens par notre détermination à vouloir gagner. Il est vrai que débuter contre Eddy Dethier et s'incliner par la même occasion, cela peut te démotiver un homme pour toute la soirée. » C.T.