100 heures de travail pour menaces

Un Ouffetois a menacé un groupe de jeunes qui, selon lui, s’en serait préalablement pris à un de ses amis à la station-service.

Sarah Rasujew
100 heures de travail pour menaces
Les faits se sont passés à la station-service d’Ouffet. ©Google Map

Un habitant d'Ouffet âgé de 29 ans a écopé de 100 heures de travail devant le tribunal correctionnel de Liège pour avoir commis des menaces par geste ou emblème. Le 23 novembre 2018, il a appris qu'un de ses amis aurait été frappé par un groupe de jeunes. Ces derniers se trouveraient régulièrement à la station-service d'Ouffet. Irrité, le jeune homme a décidé de régler les choses à sa manière. «J'habitais avant en face de la station-service et j'ai déjà appelé la police à une trentaine de reprises à cause de ces jeunes, a indiqué le prévenu lors de la première audience. La police ne se déplace plus.»