Ouffet n’en voulait pas assez

Bressoux 2 Ouffet-Warzée 2

C.R.

En déplacement à Bressoux, Ouffet en effectif réduit n'a pu faire mieux qu'un nul. «Nous étions treize», relatait Cédric Bertrand. «Le nul est logique, nous ne méritons pas mieux. Mais je suis déçu, déçu de la mentalité affichée ce dimanche. J'ai vu peu de motivation dans le chef de mes joueurs. » Un manque de motivation illustré par une entame de match catastrophique puisque le marquoir indiquait 2-0 après trente minutes. Cop réduisait l'écart juste avant la pause. «Ensuite, nous avons pris des risques derrière», enchaînait Cédric Bertrand. « À 2-2, les deux équipes n'ont plus montré grand-chose, et l'arbitre a annulé deux buts de façon justifiée.»