Ouffet se fait plaisir chez lui

Ouffet Warzée6Cheratte1

C.R.

Ouffet-Warzée n'a pas fait dans la dentelle ce dimanche contre Cheratte. Cédric Bertrand était logiquement heureux: «Après une demi-heure, nous avons eu quatre occasions franches sans conclure alors que Cheratte a ouvert le score sur sa première et pratiquement unique occasion du match. Heureusement, nous avons égalisé juste avant la pause.» Ouffet a mis la deuxième après la pause en se permettant d'enfiler cinq perles à son adversaire: «Ils n'ont pas su imprimer le tempo pour nous mettre en difficulté», relatait le joueur-entraineur. «Une fois qu'on a pris l'avance, ils ont pris l'eau et le score aurait pu être plus sévère.»