Ouffet galvaude

Ouffet2Wandre3

D.D.

Deuxième revers de rang pour Christophe Genet et ses troupes. Et comme face à Beaufays B – défaite 2-1 -, le manque cruel de réalisme dans le camp ouffetois a entraîné une nouvelle désillusion. «Si on se permet de rater autant, on ne peut pas revendiquer plus. Car on doit mettre au moins dix buts, déplorait le T1 d'Ouffet-Warzée. On a encore manqué d'opportunisme devant le but. Alors que l'on se fait sanctionner sur deux contres.» Pour le délégué de Wandre, Monsieur Cozzoli, «le match aurait pu tourner dans un sens comme dans l'autre. Mais on a pris les 25 dernières minutes à notre compte.»

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.