Jeunes : appel au civisme

À la fin des examens, la commune d’Ouffet a connu quelques débordements, notamment sur les deux terrains multisports. Les jeunes s’y rejoignaient en groupe, troublant parfois l’ordre public ou « accaparant » les espaces de jeu, au détriment de plus jeunes ou de nouveaux arrivants.

La bourgmestre, Caroline Cassart, a décidé de remettre les pendules à l'heure. Elle lance un appel au civisme et à la tolérance aux jeunes Ouffetois. «Il faut permettre une utilisation harmonieuse de ces espaces récréatifs», indique-t-elle. Et de rappeler dans la foulée les règlements communaux en vigueur dans les espaces publics, en terme de consommation d'alcool, de bruit, de dégradation.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.