Grande première pour "Lapi"

En l’absence de Jérôme Dirick, Sébastien Lapierre a eu la chance de diriger pour la première fois de sa vie Oreye comme T1, avec succès. Victorieux de Villers 4-2, le traditionnel adjoint a pris du plaisir dans ce rôle et en ressort avec une expérience certaine. "Oui, c’était sympa à vivre comme moment. Maintenant, je n’étais pas seul dans la démarche car Jérôme m’avait quand même donné certaines directives. "

R.H.
Grande première pour "Lapi"
Lapierre a profité du moment mais veut garder son rôle. ©Yves Bircic

Quand on demande au futur papa ce qu'il a le plus apprécié comme entraîneur principal intérimaire, beaucoup de choses lui viennent à l'esprit. "Préparer le discours d'avant-match et motiver les joueurs durant le match, c'est quelque chose de spécial. Se rendre aussi compte durant le match que c'est toi qui replaces les joueurs, qui les remplaces, qui changes la tactique, c'est chouette à vivre. Par contre, j'avais plus de mal à m'énerver sur les joueurs pour les remettre sur le droit chemin (rires)."