Oreye s’en sort in extremis

1 - 0

A.D.

Oreye a émergé en toute fin de match. "Fize était bien en place et on a parfois oublié de jouer notre jeu" souligne Jérôme Dirick, le T1 local. En face Greg Vandormael pestait. "Je n'ai jamais vu un arbitrage pareil. Mais je suis fier de mes gars."