Oreye B joue les montagnes russes

Si on avait arrêté la saison au soir du dimanche 31 octobre, on aurait pu titrer qu’Oreye B était la belle surprise en P4B.

T.B

Malheureusement, les Orétois sont rentrés dans le rang à partir du mois de novembre. La faute à un noyau qui a connu beaucoup trop de mouvements. "Je n'ai jamais su aligner deux fois la même équipe", nous confiait le coach, Justin Charlier, lors du dernier match de décembre.