«Je vais donner le meilleur de moi-même et on verra où cela me mène»

S’il n’avait pas réalisé les minima pour cet Euro lors d’un 3 000 mètres en bassin à Anvers, Florentin Lovens a finalement été repêché par les entraîneurs fédéraux.

florentin lovens
«Je vais donner le meilleur de moi-même et on verra où cela me mène»

Une bonne décision quand on sait qu’il a terminé sur la troisième marche du podium des championnats d’Espagne, face à certains des adversaires qu’il va retrouver à Paris. «Pour valider notre ticket pour l’Euro, on devait participer à ces championnats d’Espagne. Et, franchement, je ne savais pas trop où j’allais puisque je n’avais jamais nagé lors d’une compétition officielle en eau libre, explique le nageur de 15 ans. Finalement, avec Maxime, on a décroché de beaux résultats et notre qualification. C’est totalement différent de la nage en bassin. Non seulement les distances sont plus longues, mais il faut également être beaucoup plus stratège. En bassin, chacun est dans son couloir. Ici, on peut s’aider des concurrents, il ne faut pas trop se fatiguer, on profite parfois du sillage des autres. Je dois bien avouer que j’aime bien, mais ce n’est pas trop mon truc. Si je peux choisir, je me tourne volontiers vers le bassin. Pour une première expérience internationale, c’est difficile de me fixer un objectif. Je vais donner le meilleur de moi-même et on verra où cela me mène.»