Decharneux, puni, devait débuter sur le banc

Le héros nandrinois dominical a connu l’ascenseur émotionnel. «Sous le coup d’une sanction du coach je devais commencer la rencontre sur le banc, mais Carrara s’est blessé à l’échauffement et je l’ai remplacé, expliquait le sympathique joueur qui n’a pas pris place dans la ligne offensive, sa place habituelle, mais dans l’axe défensif où Carrara devait évoluer.

J.B.

J’ai expliqué que j’avais déjà joué à cette place et l’entraîneur m’a accordé sa confiance. Et puis quand nous avons été réduits à dix, alors qu’il restait dix minutes, il fallait prendre des risques et j’ai pu monter. J’avais vu durant le match que le gardien était souvent avancé et lorsque j’ai reçu le ballon je n’ai même pas regardé et j’ai frappé.» Bingo! «Nous prenons enfin un point contre une grosse équipe et il vaut une victoire après deux défaites dont une sévère à Hannut», embrayait Carmelo Zambito, qui pointait encore le jusqu’au-boutisme de son équipe. Et à propos de Dylan Decharneux, le coach expliquait: «La punition que je lui ai infligée l’a secoué et lui a fait prendre conscience qu’il doit répondre sur le terrain et pas en parole.».