Blavier: «Participer au renouveau »

Le gardien de 23 ans devait aller à Huy. Il ira finalement à Templiers-Nandrin. Sans regret, juste avec l’envie d’éprouver du plaisir.

Blavier: «Participer au renouveau »
Romain Blavier a un solide bagage derrière lui. ©Doc
David Dessouroux

Il a beau n'avoir que 23 ans, Romain Blavier possède déjà une solide expérience dans le milieu du football. Formé à Seraing puis Sprimont, ce Sérésien, kiné de profession, a beaucoup appris au contact de Juliann Fillieux, dont il a été la doublure durant quatre saisons à Tilleur, qu'il a rejoint alors que le club était en P1, avant de monter jusqu'en D2 ACFF. «Mais à 22 ans, il était temps que je parte de Tilleur afin que je joue», confie Romain, qui a été prendre ce fameux temps de jeu du côté de Tilff, club de P2B entraîné par Étienne Delangre. «Avec Tilff, cela s'est terminé il y a un peu plus d'un mois, pour des raisons davantage extra-sportives que sportives, rajoute le nouveau rempart de Templiers-Nandrin, qui a bien failli ne jamais prendre la direction de Villers-le-Temple. J'ai en effet été contacté par David Nicolay, le nouveau manager général du RFC Huy, club auquel j'ai donné ma parole il y a une dizaine de jours. Je devais être en concurrence avec Andrea Scianguetta. Puis Bertin Tomou est parti, Manu Papalino est arrivé, et Mathieu Delbouille en a fait de même. Je me suis dit à ce moment-là que ça sentait le roussi pour moi à Huy… David Nicolay, qui m'avait attiré, était un peu gêné pour moi. Mais il avait aussi parlé de moi à Templiers-Nandrin, où son fils est de retour. J'ai donc rencontré, mardi au club, Carmelo Zambito, le nouveau coach, qui m'a parlé de son projet, précise Romain Blavier, forcément intéressé vu que, deux jours plus tard, le voilà officiellement gardien de l'équipe première du club nandrinois. « J'ai été contacté par d'autres clubs de P2, comme Huccorgne, Olne ou encore le MCS Liège, mais j'ai de suite décliné. Quant au projet de Templiers-Nandrin, qui est de reconstruire une équipe solide avec des jeunes, mais aussi de repartir sur de bonnes bases, cela me plaît. On m'a aussi bien dit que je serais titulaire d'entrée de jeu. Et puis mon ami Jacques Regnier est l'entraîneur des gardiens là-bas. Basile Luymoeyen, avec qui j'ai joué en jeunes à Sprimont, vient aussi de prolonger. Et mon frère Dimitri a également joué à Templiers par le passé. C'est un club avec de belles infrastructures, un synthétique… Avec mon boulot de kiné, où je suis en partie indépendant, le travail ne manque pas. Quant au foot, je veux avant tout éprouver du plaisir avec ma nouvelle équipe, que ça soit aux entraînements ou aux matchs. »