Un goût de trop peu pour Élise Tahay

Gênée par un fait de course, la triathlète de Nandrin n’a pas pu venir à bout du Samyn. Mais elle a bien envie de prendre part très prochainement à d’autres compétitions.

Julien Gillebert
Un goût de trop peu pour Élise Tahay
Élise Tahay a pu se frotter au gratin du cyclisme mondial. ©Bingoal-WB

Les filles de la nouvelle équipe Bingoal-Wallonie Bruxelles Ladies ont directement été plongées dans le grand bain. Vu la situation sanitaire, avec toutes les courses non professionnelles annulées ou reportées, les dames de la nouvelle formation de Ludivine Henrion n'ont pas eu droit à la moindre mise en jambes et ont directement intégré le peloton du gratin mondial, ce mardi, sur le Samyn. «C'était assez impressionnant, cela roule vraiment vite», témoigne Elise Tahay.