Élise Tahay: des pavés en entrée

La triathlète de Nandrin a rejoint l’équipede Ludivine Henrion et figure parmi les 7 sélectionnées pour le Samyn.

J.G.
Élise Tahay: des pavés en entrée
Élise Tahay espère terminer le Samyn, ce mardi. ©Bingoal-WB

Manager de l'équipe, Ludivine Henrion a dû faire des choix pour cette première course. Et ne prendre que sept de la trentaine de filles de son effectif. Parmi les heureuses élues, il y a deux Liégeoises. Allison Zava, la compagne de Jérôme Gilbert. Et Élise Tahay, de Nandrin. «Élise a un profil un peu particulier, car elle fait du triathlon, qui est sa spécialité, décrit Ludivine Henrion à son sujet. Et elle est très prometteuse dans ce sport. Elle touche aussi à toutes les disciplines du triathlon. Mais comme toutes les compétitions de course à pied, de natation ou de triathlon sont à l'arrêt, elle profite du vélo et de cette première course. Mais le triathlon reste sa priorité. Même si on ne sait jamais: à force de faire des courses cyclistes, peut-être qu'elle y prendra plus goût! Je l'avais rencontrée l'an passé sur une course de jeunes. Et je ne l'avais pas vue sur l'épreuve, ce qui était plutôt bon signe, cela voulait dire qu'elle ne traînait pas en queue de peloton… Élise sait d'ailleurs bien se placer. Elle est jeune et elle n'a pas peur. Pour le Samyn, une course avec des pavés et dont le placement est très important, elle pourra donc en profiter.»