L’homme filmait sa locataire

Un Modavien de 65 ans a bénéficié de la suspension probatoire du prononcé pour voyeurisme envers sa locataire. Et doit lui verser 1 500 €.

A. Ber.

À l’audience du 16 septembre, le prévenu avait expliqué avoir agi ainsi par ennui, par solitude. "Je regrette vraiment, ça ne me ressemble pas du tout, s’était-il exprimé. J’avais un ras-le-bol de tout et je l’ai exprimé comme ça. Si j’avais réfléchi normalement, je n’aurais pas fait ce pas de travers. C’était de la curiosité mal placée mais je ne comptais pas diffuser les images. J’ai mis la caméra un jour: quand j’ai voulu aller la rechercher, elle n’était plus là…"

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.