«Je suis une organisatrice super heureuse»

Si quelques participants se sont égarés sur le parcours, le Run des Gottes a plu aux joggeurs. Bilan de cette édition avec Caroline Léga.

F.C.

Derrière le micro pour annoncer le départ des différentes vagues, un petit tour au bar pour s'assurer que tout va bien, pareil aux inscriptions et enfin sur la ligne d'arrivée pour ramasser les dossards après la course, Caroline Léga était au four et au moulin ce dimanche matin. Il faut dire qu'elle et son équipe ont monté ce jogging de toutes pièces en à peine trois semaines. «L'association de parents de l'école forme vraiment un super groupe, insiste l'organisatrice. La Commune s'est également montrée très réactive, tout comme la DNF pour les autorisations à passer dans les chemins en forêt. C'est sûr que cela a demandé beaucoup de boulot, mais la récompense est là.»