Marchin s'engage en faveur des personnes atteintes d'Alzheimer

Marchin signera la charte " Ville Amie démence " mardi prochaine. Une conférence est aussi programmée pour mieux comprendre la maladie d’Alzheimer.

C.Vi.
 Image d’illustration
Marchin adhèrera à la charte mardi prochain. ©AFP

La Commune de Marchin signera mardi prochain la Charte Ville Amie Démence. Une initiative lancée par la ligue Alzheimer à tous les pouvoirs locaux pour les encourager à s’engager en faveur de l’inclusion des citoyens concernés par la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée au sein de leur commune. "C’est un acte symbolique, embraye Aurélien Constant, assistant de vie. La volonté est de montrer notre ouverture, notre intérêt et notre engagement de façon concrète." Alzheimer, voilà bien un mot qui fait peur. À ceux qui sont susceptibles d’être touchés par la maladie mais aussi aux proches qui vivent cette situation avec un parent. Dans cette dynamique, la Commune organise une conférence pour mieux comprendre la maladie et accompagner les aidants proches. On imagine toujours que ce trouble atteint uniquement les personnes âgées mais les chiffres attestent que dans 10% des cas, il s’agit de personnes de moins de 60 ans. "On veut pouvoir ouvrir le débat et permettre une première approche. La conférence sera donnée par Sabine Henry, présidente de la Ligue Alzheimer. L’objectif n’est pas de rentrer dans des termes techniques mais plutôt de mieux comprendre la maladie et de mieux la vivre. Sabine Henry a elle-même vécu un cas d’Alzheimer dans son entourage donc c’est une situation qu’elle connaît bien et elle a de précieux conseils à donner. On veut que les gens osent faire appel et en parler. C’est l’occasion de sensibiliser le tout public."

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...