Fête de la ruralité à Vyle: un retour réussi et une thématique qui a séduit (photos et vidéo)

Focus sur le monde agricole. La 11e fête de la ruralité et sa thématique « Des animaux et des hommes » a rempli ses objectifs et a attiré les foules.

Caroline Viatour

Pour ce retour à la normale, l’ASBL Les Amis de la Ruralité, avait mis les petits plats dans les grands pour la 11eédition de la traditionnelle fête de la ruralité. Au long d’une journée placée sous le signe de la convivialité et de la découverte, les visiteurs de tous horizons ont été amenés à découvrir la richesse de l’agriculture régionale à travers diverses animations. Après deux années d’absence, le public n’a pas manqué le rendez-vous. "Nous avons énormément de monde, se réjouit Paul Normand, président de l’ASBL. En 2019, nous avions estimé le nombre de participants à 3000 personnes et je pense que cette année nous devons être à presque 5000 tout au long de cette journée. Je pense que l’événement était attendu et nous avons repensé la manifestation pour viser plus large. La Maison des Jeunes a géré les parkings, on a maintenant de la restauration tout au long de la journée, on a plus d’exposants et nous avons gonflé nos équipes de bénévoles." Dans la tendance et toujours dans la bonne direction, voilà ce qui pourrait caractériser la fête de la ruralité. Difficile pourtant de s’imposer au milieu des dizaines de festivités qui se sont déroulées ce premier week-end de juillet, l’événement a réussi à attirer les foules curieuses grâce à une identité forte à toute épreuve. Lancée en 2009 par une association soucieuse de promotionner le monde rural, l’organisation est désormais gérée par l’ASBL Les Amis de la Ruralité, le Syndicat d’Initiative, la Maison des jeunes de Vyle, l’ASBL Devenirs et le football de Vyle. La fête de la ruralité en a donc fait du chemin tout en gardant l’objectif de ses débuts. "Cette année, exceptionnellement, nous avons un défilé de machines d’autrefois utilisée par les agriculteurs et tirées par des chevaux de traits. Les tracteurs attirent toujours aussi beaucoup les plus jeunes. Nous sommes passés de 70 à 100 tracteurs et cette année, les enfants avait l’occasion de conduire eux-mêmes l’engin à travers un parcours", détaille l’organisateur.

Des animauxet des hommes

Des animations qui se caractérisent surtout par une volonté d’être accessible pour tous, du marché artisanal aux concours de jument de trait, de l’atelier poterie au château gonflable, du spectacle de marionnette au concert de fanfare, de la découverte des animaux de la ferme aux balades à dos de poneys ou d’ânes, il y en avait pour tous les goûts et pour tous les âges. Le secret de la réussite? "On voit que les gens sont toujours très attachés aux valeurs rurales et à leur campagne. Depuis que notre monde se mondialise, on sent qu’il y a cette envie de se rapprocher des villages, analyse Paul Normand. Finalement, dans la référence des citoyens, ça reste un repère, un point d’attache. Ils ont besoin de se retrouver dans cette ruralité, dans ces lieux où il n’y a pas d’anonymat, où tout le monde se connaît et s’entraide."

Portés par la volonté de faire connaître le monde rural, la vie d’autrefois et ses métiers, les organisateurs avaient donné la thématique "Des animaux et des hommes" pour cette 11eédition. "C’est toujours un concept qui fonctionne avec tous les âges. Pour les petits comme les grands, ça reste impressionnant de voir comment la vie était à l’époque. Cette année, l’animalerie était mise à l’honneur. On met ainsi en valeur les premières étapes de la domestication et de l’élevage mais on confronte également l’homme à l’animal grâce notamment à la présence de la ferme pédagogique La Grange Vadrouille. On a toujours la volonté de sensibiliser et d’ouvrir la discussion."