Des sports moteurs qui ne font toujours pas l’unanimité: Marchin autorise 3 événements

Le groupe de travail « Sports moteurs » s’est réuni pour définir le nombre de manifestations à accepter par année.

Caroline Viatour
Des sports moteurs qui ne font toujours pas l’unanimité: Marchin autorise 3 événements
©Heymans

Comme dans beaucoup de communes rurales, les marchinois sont divisés. Rallye de voiture ou pas? La question fait toujours débat."Nous avons réuni le groupe de travail Sports moteurs afin de passer en revue les différentes manifestations proposées sur la commune pour cette année 2022,informe Stéphanie Bayers, échevine des Sports.L’objectif était de limiter le nombre à trois courses par an car on sait que le sujet ne fait pas toujours l’unanimité et on veut essayer de contenter tout le monde. La première manifestation de l’année se tiendra le 22 mai à Vyle-Tharoul et la seconde le 24 juillet. Il faut évidemment ajouter le Rallye du Condroz en novembre prochain."En plus de se préoccuper des questions environnementales, le groupe de travail a également prévu de proposer à un groupe de jeunes de tenir le bar pour le rallye sprint de Marchin. L’occasion pour eux d’avoir les bénéfices de cette journée et d’investir dans des projets.

"On n’avait pas parlé du Rallye du Condroz lors de cette réunion. J’aurais préféré que ça fasse partie d’un point ultérieur", s’étonne Frédéric Devillers, conseiller Vert."C’est une manifestation récurrente. On aime ou on n’aime pas, mais on sait que chaque année on doit en tenir compte,répond le bourgmestre, Adrien Carlozzi.Je rappelle que je pourrais très bien prendre ces décisions seul mais notre volonté est d’étendre la discussion pour expliquer et prévenir. Je pense qu’il faut pouvoir concilier et trouver un juste milieu. On ne parle pas de toutes les demandes que je refuse mais je peux vous assurer qu’il y en a de plus en plus."