Et pourquoi pas un marché de Noël des artisans au château Springuel à Huy ?

Le château Springuel, à Huy, pourrait accueillir 80 artisans pour un premier marché de Noël en 2023. L’idée est lancée, il faut encore la concrétiser.

caroline viatour
 Le parc du château, l’endroit rêvé pour faire vivre la magie de Noël?
Le parc du château, l’endroit rêvé pour faire vivre la magie de Noël? ©C.Vi.

Imaginez le parc du château Springuel sous un soleil d’hiver, illuminé par les décorations de Noël et investi de 80 chalets. Une envie que Christophe Thonet, président de l’ASBL AZ Events, a bien l’intention de creuser. "Je l’avais déjà envisagé en 2021 mais avec la crise sanitaire, on avait préféré mettre de côté. Il y avait trop d’incertitudes. Le manque d’engouement pour celui de Huy cette année et les difficultés relevées m’ont conforté dans mon idée de départ. Je pense que le mieux pour le centre-ville serait d’avoir seulement la patinoire au milieu de la Grand-Place et de donner la possibilité aux commerçants horeca de disposer leur chalet un peu partout dans le centre."

Et donc, pourquoi pas délocaliser le marché des artisans actuellement situé sur la place Verte durant deux week-ends ? Au château Springuel, un lieu qui peut rendre le marché plus féerique. "Ce serait un peu dans l’idée de celui de Ciney avec un restaurant éphémère à l’intérieur du château et un parcours tout autour avec le sentier qui passe par les bois et qui est accessible aux poussettes et personnes à mobilité réduite. Je suis en tout cas certain que le lieu pourrait bien se prêter à ce genre d’événement."

Un appel aux artisans

Et pour concrétiser ce projet, l’organisateur hutois lance donc un appel aux artisans hutois et de la région. "On veut sonder les gens pour voir si l’envie est là. On pourrait accueillir 80 exposants et cibler sur les produits locaux. Il s’agirait d’un marché axé exclusivement sur l’artisanat avec éventuellement un ou deux stands horeca."

Depuis la clôture de l’édition 2022 des Plaisirs de Noël, les réactions ont fusé. Commerçants, artisans et visiteurs ont soutenu qu’il était temps de donner un nouveau souffle aux activités. Mais les deux marchés pourraient-ils coexister ?

"L’objectif n’est pas de faire de la concurrence aux chalets du centre-ville mais plutôt de travailler de concert. Je suis convaincu qu’il y a de la place pour toutes les idées si les choses sont pensées ensemble. Le monde attire le monde. Dans l’optique d’une ville qui se veut touristique, il faut soutenir des initiatives comme celle-là je pense. Investir le square Henrion avec 80 chalets me semble compliqué."

Pour les artisans qui souhaitent rejoindre l’organisation et la première édition du marché de Noël au château Springuel: christophethonet@gmail.com.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...