McDo continue son projet à Ben-Ahin et espère ouvrir fin d’année

Non, le projet de McDo, à Ben-Ahin, n’a pas un coup dans l’aile à cause du recours introduit. L’enseigne de fast-food le poursuit et espère ouvrir fin d’année.

C. D.
 McDo compte raser l’ancien E5 Mode et construire un tout nouveau bâtiment sans étage, avec toit végétal, ainsi qu’un drive.
McDo compte raser l’ancien E5 Mode et construire un tout nouveau bâtiment sans étage, avec toit végétal, ainsi qu’un drive. ©Doc 

L’enseigne de fast-food McDonald’s veut s’implanter à Huy. C’est un fait certain quand on voit sa détermination à retravailler, depuis sept ans, son projet de restaurant sur Ben-Ahin. Et là, alors que l’enseigne pourrait voir ce recours introduit comme un nouveau caillou dans sa chaussure, il n’en est rien. L’envie de McDo d’ouvrir à Ben-Ahin est bel et bien toujours là. D’autant plus que le recours introduit par quatorze riverains n’est pas suspensif. Il ne l’empêche donc pas de poursuivre le projet et c’est ce que l’enseigne américaine compte bien faire.

"Le projet va se poursuivre, explique Vincent Navez, de LNG Associates qui gère le dossier pour McDo. On est cependant attentif à ce qui sera décidé dans le recours." Mais le projet développé par la chaine de restauration rapide est "un bon dossier au bon endroit. On a eu l’occasion de lire les remarques et critiques des gens qui ont introduit un recours. Ces personnes exercent un droit démocratique. Mais je suis résolument optimiste." Le dossier d’implantation d’un McDo à la place de l’ancien E5 Mode va donc avancer, "le projet va continuer". Pour quand sa réalisation ? "On aimerait vendre des burgers cette année, en 2023. En fonction du résultat du recours, on espère pouvoir tenir le timing d’ouvrir le restaurant pour cette année." Un restaurant qui, et Vincent Navez veut le rappeler, créera 50 emplois. Des emplois locaux avant tout. "On développe toujours une collaboration entre le franchisé McDo et les autoriés locales qui nous aideront à trouver de l’emploi local. Il est cependant encore tôt, on n’a pas encore mis cela en place mais la dynamique, c’est que ce seront clairement des employés locaux."

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...