Projet de 32 logements au Long Thier, à Huy: un « non » définitif

Le projet de quatre blocs de huit logements au Long Thier, c’est un nouveau " non " du collège. Définitif ? Oui, sauf que le promoteur peut aller en recours.

Catherine DUCHATEAU
 Des riverains s’étaient opposés au projet, ils ont été suivis.
Des riverains s’étaient opposés au projet, ils ont été suivis. ©eda archives

Le projet de la société SHC, de Diegem, avait déjà été recalé par le collège communal hutois. En octobre dernier, le bourgmestre et ses échevins remettaient un avis négatif sur la construction de quatre blocs de huit appartements au Long Thier, dans le quartier des Golettes à Tihange. L’étape suivante, c’était celle du passage devant le fonctionnaire délégué à la Région wallonne qui a suivi le collège hutois ; il s’est lui aussi opposé au projet. Retour devant le bourgmestre et les échevins de Huy qui, hier lundi, ont rendu un avis négatif. Définitif ? Pas nécessairement. "La société peut toujours déposer un nouveau projet sur base des remarques qui ont été faites ou bien aller en recours", explique André Deleuze, échevin de l’Urbanisme.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.
Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...