Une nouvelle agence immobilière investit le territoire hutois

Huy accueille une nouvelle agence immobilière, We Invest, installée chaussée de Liège, au cœur de la rive gauche et du quartier de la gare.

caroline viatour
 L’équipe est installée, chaussée de Liège, rive gauche.
L’équipe est installée, chaussée de Liège, rive gauche. ©C.Vi.

David Léon revient en terres hutoises après avoir travaillé dix ans sur Hannut comme agent immobilier. Avec son équipe et son associée, Sarah Brusselmans, il a inauguré la nouvelle agence We Invest au numéro 20 de la chaussée de Liège.

Pour quelles raisons avez-vous fait le choix de vous installer à Huy ?

Nous avions déjà une agence à Hannut qui couvrait un peu le territoire hutois. Ça fait un an qu’avec ma collègue Stéphanie Quoibion, on travaille en sous-marin. Je suis moi-même originaire de Huy donc je suis très content de revenir. Nous avons développé depuis plusieurs mois un portefeuille client et le moment était venu pour nous de nous installer dans ce bâtiment. Tous les signaux sont verts. Nous allons couvrir toute la région mosane ainsi que le Condroz liégeois.

Actuellement, combien d’agents composent l’équipe ?

Nous sommes cinq agents mais l’objectif est de grandir et de composer une équipe d’une dizaine de personnes.

La concurrence est rude à Huy dans le secteur de l’immobilier. Comment allez-vous vous démarquer ?

Je n’aime pas parler de concurrence. Je préfère dire que j’ai des confrères. L’entente est bonne avec la plupart des autres agences hutoises. Je suis convaincu qu’il y a du travail pour tout le monde mais c’est vrai qu’ils ont une longueur d’avance sur nous. Nous allons surtout beaucoup prospecter dans un premier temps et miser sur une expérience client irréprochable pour bien faire fonctionner le bouche-à-oreille. On veut appréhender le monde de l’immobilier complètement différemment et amener un vent de nouveauté et de jeunesse. Pour le moment c’est une approche qui est payante car les retours sont très positifs. On doit juste encore travailler sur notre notoriété.

Avec la crise sanitaire, le secteur de l’immobilier a été bouleversé. Le métier a-t-il changé ?

Nous avons longtemps fait face à une demande bien plus importante que l’offre mais actuellement, on retourne à la normale même si le marché reste toujours très attractif. Cela nous permet d’avoir un meilleur accompagnement avec les clients. Auparavant, on n’avait tout simplement pas le temps de se consacrer à l’humain car tout allait trop vite. On devait réagir constamment dans l’urgence. Aujourd’hui, on sait prendre le temps de se consacrer à chaque dossier, à chaque sollicitation. Nous avons d’ailleurs décidé de travailler sur trois pôles avec le juridique, le marketing et le commercial.

Contrairement aux autres agences qui sont concentrées dans l’hyper-centre, vous avez fait le choix d’investir la rive gauche. Un pari osé ?

Pour les Hutois, ce quartier est un peu la rive délaissée mais il y a des projets qui arrivent pour dynamiser. On est au début d’un développement qui s’annonce prometteur et on veut faire partie de ce changement. On voulait aussi avoir des facilités de parking et d’accessibilité.

Vous êtes hors-ligne
Connexion rétablie...