Décès d'André Malherbe: Jean-Claude Laquaye a perdu un «frère »

Pendant 34 ans, Jean-Claude Laquaye a partagé la vie d’André Malherbe. Le voilà orphelin.

Anthony RIZZi

La voix est tremblante et le débit saccadé. L’émotion est palpable dans le chef de Jean-Claude Laquaye à l’autre bout du fil. C’est qu’entre André Malherbe et lui, l’amitié ne date pas d’hier. Trente-quatre ans que les deux hommes se côtoyaient jour après jour. Trente-quatre ans que Jean-Claude était au chevet d’André, s’occupant de lui matin, midi et soir. "Sans oublier certaines nuits car il n’y avait jamais qu’une chambre entre lui et moi ", sourit son ami hutois de toujours.

Pour accéder à cet article, veuillez vous connecter au réseau internet.