Saint Nicolas est revenu en terres hutoises pour les étudiants (photos & vidéo)

Tabliers sur le dos, paquets de farine et boîtes d’œufs dans les mains, les rhétos de la région hutoise n’ont pas manqué le rendez-vous. Ils ont pris le départ du cortège avec saint Nicolas pour célébrer, comme il se doit, la fête des (grands) enfants dès ce matin. Un événement qui mêle guindaille et tradition.

Caroline VIATOUR

Sur les parkings de l’avenue Godin, en face du Quick et de la piscine, les étudiants de rhéto de Huy et sa région ont envahi l’espace, tabliers sur le dos. Dans un nuage de fumée blanche, l’ambiance est bon enfant pour accueillir le grand saint et son acolyte, le père Fouettard. Les étudiants sont-ils sages comme des images ? Difficile de le présager mais après deux années à l’arrêt, la faute à ce virus dont on n’a plus envie de prononcer le nom, la journée sera placée sous le signe de l’amusement et du lâcher-prise. "On veut boire des bières, lance Hyppolite en rigolant à son groupe d’amis de l’Agri Huy. On veut faire la fête et déconner gentiment." Entre deux lancers de farine et d’œuf, Gilles, étudiant à Sainte-Marie, réagit également. "C’est l’occasion de se retrouver et de faire l’impasse sur les cours. Après avoir suivi les cours en ligne pendant deux ans, on retrouve la vie comme avant et ça fait du bien."