Huy : Écolo demande une consultation populaire sur l’avenir du Rallye du Condroz

L’accident mortel du 6 novembre au Rallye du Condroz aura bouleversé notre arrondissement. Écolo veut se pencher sur le devenir de la course.

C.Vi.
 Pour Écolo, les citoyens devraient être consultés sur le devenir du Rallye.
Pour Écolo, les citoyens devraient être consultés sur le devenir du Rallye. ©Heymans

Lors de ce premier conseil communal après le Rallye du Condroz, Samuel Cogolati a tenu à exprimer la profonde solidarité du groupe Écolo aux familles de Margaux et Romain, le jeune couple décédé dans le dramatique accident du Rallye du Condroz le dimanche 6 novembre. "Il nous semblait important de revenir sur le sujet car nous sommes aujourd’hui assaillis de questions de la part de la population et, parfois aussi, de réactions très hostiles voire agressives, on ne va pas se le cacher, amorce le conseiller communal. J’aurais aimé discuter avec vous de trois points. Tout d’abord, savoir quelles mesures ont été prises par la Ville concernant la sécurité ? Ensuite, comment envisagez-vous la méthodologie du débat ? Que va-t-il se passer dans les prochaines semaines puisque l’avenir du Rallye du Condroz est bel et bien remis en question ? Enfin, j’aurais souhaité une concertation élargie sur les itinéraires et les mesures de sécurité via au moins deux possibilités. D’une part, via une consultation des citoyens afin de garantir un débat public et, d’autre part, via la mise en place d’une commission Rallye au conseil communal de Huy."

Si c’est à Huy que le cœur de l’animation du Rallye est concentré, la Ville n’est pas responsable de la sécurité sur les autres communes. "Effectivement, nous devons prendre les mesures en ce qui concerne Huy, explique Éric Dosogne, bourgmestre f.f. Nous avons, cette année, eu la responsabilité de vérifier l’Avenue Delchambre et également les deux spéciales qui passaient sur notre territoire. Nous devrons avoir une réflexion et il faudra se poser les bonnes questions. Mais, pour l’heure, il ne faut pas réagir dans l’émotion. C’est un drame absolu que nous avons vécu et mes pensées vont avant tout aux familles et aux proches des deux jeunes victimes. Il faudra voir également si les organisateurs souhaitent continuer de faire le Rallye du Condroz. Ils n’en auront peut-être plus la volonté. S’il y a toujours cette envie, alors nous devrons réfléchir ensemble aux modes de fonctionnement."

L’année 2022 pourrait-elle signer la fin de l’événement mythique pour les amateurs de sport automobile ? Rien n’est encore fixé mais il faudra tôt ou tard répondre à la question.