Une suspension probatoire pour vente de stupéfiants

Au départ consommateurs, une Hutoise de 31 ans et un Wanzois de 32 ans ont, tous les deux, écopé d’une suspension probatoire du prononcé assortie de conditions pour avoir vendu des stupéfiants en tout genre entre janvier 2019 et novembre 2020. Tous les deux présents lors de leur audience au tribunal correctionnel de Huy, les deux trentenaires étaient en aveux. « J’ai commencé à fumer du cannabis à l’âge de 17 ans. J’ai ensuite rencontré mon copain à l’âge de 24 ans et c’est à ce moment-là que j’ai commencé à découvrir d’autres produits. Il consommait occasionnellement. Je voulais surtout m’évader. J’ai alors tout essayé. Je faisais plein de mélanges. Aujourd’hui, j’ai honte », se défendait la jeune femme. Dénoncée par une élève de son école, elle avait été interpellée par la police, qui avait perquisitionné le domicile du couple et avait découvert de nombreux produits stupéfiants, notamment du LSD, du cannabis, des amphétamines ou des champignons. « Je travaille depuis deux ans comme laborantin. On a vraiment laissé tout ça derrière nous, pour notre fils surtout », avait ajouté le Wanzois. C.Vi.

C.Vi.