Laïka, un spectacle qui fait écho à l’expo consacrée au père Pire (Huy)

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de vous rendre à l’exposition consacrée au père Pire au couvent des Frères Mineurs à Huy, alors, c’est le moment de vous y rendre. La rétrospective est encore accessible jusqu’au 13 novembre. Et pour ceux qui souhaitent aller encore plus avant dans le sujet ou aborder les questions sociales qui ont habité le prix Nobel hutois, le Musée communal propose le spectacle « Laïka » ce vendredi à 20 h à l’espace Saint Mengold. « Cette représentation marquera ainsi le point d’orgue de toutes ces semaines durant lesquelles on a voulu rendre hommage au père Pire et remettre ses préoccupations au centre du débat », entame Françoise Kunsch-Lardinoit, échevine des Musées.

C.Vi.
 Le musée communal propose le spectacle «Laïka», interprété par David Murgia, ce vendredi à 20 h.
Le musée communal propose le spectacle «Laïka», interprété par David Murgia, ce vendredi à 20 h. ©Dominique Houcmant 

Écrit par Ascanio Celestini et interprété par David Murgia accompagné d’un accordéoniste, "Laïka" raconte l’histoire d’un pauvre christ revenu sur la terre non plus pour la libérer de ses péchés, mais pour l’ausculter, et qui se retrouve bien seul au milieu des fatras du monde. Une façon pour la Ville de Huy d’ouvrir le débat. "C’est un spectacle qui parle de toutes ces personnes qui rencontrent des difficultés mais qu’on ne voit pas. Ça rejoint les préoccupations du père Pire et qui doivent être encore et aussi les nôtres aujourd’hui. On l’appelait d’ailleurs “la voix des hommes sans voix” et le spectacle évoque justement ces personnes qui n’ont pas de voix. Pauvreté, exclusion, réfugiés: toutes ces thématiques sont encore très actuelles. Les œuvres du père Pire n’appartiennent pas au passé. Elles correspondent à notre réalité."