Les travaux d’aménagement du rond-point au pied du pont Baudouin, à Huy, démarrent lundi

Lundi prochain, les travaux d’aménagement du rond-point du pont Baudouin, rive droite à Huy, démarrent. Enfin. Le rond-point actuel est provisoire depuis 20 ans ou presque…

Catherine DUCHATEAU
 Le rond-point est resté provisoire pendant quasi 20 ans. Il sera bientôt remplacé.
Le rond-point est resté provisoire pendant quasi 20 ans. Il sera bientôt remplacé. ©Heymans 

Ces travaux-là, on en parle depuis… très longtemps. Simplement parce que le rond-point installé rive droite, à l’entrée (ou à sortie, c’est selon) du pont Baudouin à Huy était une installation provisoire. Un provisoire qu’on aurait pu imaginer, depuis, définitif tant il a duré.

Pourtant, les travaux d’aménagement du rond-point définitif, à l’étude depuis des années, ont été annoncés par le Service public de Wallonie dans le cadre du Plan infrastructures wallon 2016-2019. La voirie est régionale et non communale ; c’est donc la Région wallonne qui est à la manœuvre. La date ensuite avancée pour le chantier ? Le second semestre 2021. Sauf qu’on n’a rien vu: le rond-point est toujours rétractable, toujours surmonté de son cube promotionnel des événements de l’année. La raison ? Les travaux chaussée des Forges. Avoir deux gros chantiers sur deux voies pénétrantes n’aurait pas été une bonne idée.

Mais là, le Service public de Wallonie informe enfin: le début du chantier est prévu lundi prochain. Ou à tout le moins, la phase préparatoire de réaménagement de ce rond-point baptisé Charte des Libertés. La phase préparatoire ? Oui, elle concerne le déplacement et le renouvellement des impétrants (eau, gaz, électricité). "On va refaire tout un rond-point, explique le bourgmestre f.f. Éric Dosogne. Il était provisoire depuis 20 ans ou à peu près. Le rond-point va “glisser” vers la rue du Pont pour donner plus de largeur aux voiries. Pour ça, on va devoir prendre un peu sur l’espace public, à hauteur de la statue “Le lecteur du journal”." Cette phase préparatoire durera jusqu’à la fin du second trimestre 2023. Pendant ces travaux, la circulation sera maintenue sur une voie dans chaque sens avec des rétrécissements localisés de voiries. Le bypass qui permet d’aller de l’avenue des Ardennes à la N90 en direction de Tihange sera fermé à la circulation ; "les automobilistes le prenaient souvent en raccourci, note le bourgmestre. Ça ne sera plus possible. Quand on rentrera dans le parking côté place Saint-Séverin, on ne saura plus en sortir vers le pont Baudouin."

Le bypass qui vient de Ben-Ahin vers la rue du Pont sera lui aussi fermé "pendant une période qui reste à préciser", note la SOFICO, la société de financement complémentaire des infrastructures créée par le gouvernement wallon. Mais comment les automobilistes venant d’Andenne iront-ils rue du Pont alors ? "Ils devront s’engager dans le rond-point et en faire tout le tour, explique le bourgmestre. Cela permettra d’éviter ceux qui s’engagent avec des camions rue du Pont puis qui sont coincés." Afin de limiter leur impact sur la circulation, certains travaux seront réalisés de nuit.

Une fois la phase préparatoire terminée (normalement à la fin du second trimestre), le chantier d’aménagement du nouveau rond-point suivra dans la foulée pour se terminer à la fin de l’année. L’objectif du rond-point sera de fluidifier la circulation. Il y aura toujours deux bandes d’entrée dans le rond-point lorsqu’on vient de Tihange ; "on a essayé avec une seule bande, cela ne fonctionnait pas", affirme le bourgmestre.

Cet aménagement-ci couplé à celui de l’esplanade à hauteur du Shopping Batta: cela risque de bouchonner la circulation, surtout aux heures de pointe, non ? "Au début, il ne s’agira que des impétrants. Donc, cela ne devrait pas provoquer trop d’embarras, explique Éric Dosogne. Après oui, il y aura des perturbations dans la circulation. Mais tout chantier en provoque. Une ville ne peut s’améliorer qu’avec des chantiers…"