Son chien mord le policier à deux reprises à Huy

Un Hutois a été arrêté après avoir lancé son chien sur un policier. Il a expliqué qu’il était énervé parce qu’il n’y avait pas de feu d’artifice et parce que ses pneus de voiture avaient été crevés.

Sarah Rasujew
 L’homme a lancé son berger malinois sur un inspecteur qui intervenait pour une dispute au sein de son couple.
L’homme a lancé son berger malinois sur un inspecteur qui intervenait pour une dispute au sein de son couple. ©ÉdA – Florent Marot (photo prétexte)

Dans la nuit de lundi à mardi, Laurent, un Hutois né en 1988, a été arrêté après s’être rebellé contre la police et avoir provoqué une attaque de son chien envers un policier. Il était aux environs de 5h15 du matin lorsque la police a été appelée rue Saint-Martin à Huy à la suite d’un différend de couple.

Lorsque la police est arrivée sur place, elle a été mise en présence d’un homme ivre qui était accompagné de son chien, un berger malinois. L’homme n’a pas favorablement répondu aux injonctions de la police. Il aurait alors utilisé son chien comme une arme. L’animal a mordu à deux reprises un inspecteur. Ce dernier a été blessé lors des faits. Il devrait subir une incapacité de travail d’une durée de deux jours à la suite de cette intervention.

Le Hutois a été intercepté. Il a tenu des propos assez peu clairs. Il a admis qu’il avait bu de l’alcool lors des festivités du 15 août. Il a semblé regretter l’absence de feu d’artifice et a expliqué s’être énervé sur sa compagne car ses pneus de voiture auraient été crevés."Je suis parti parce que je ne voulais pas qu’ils m’embarquent avec mon chien", a-t-il déclaré dans son audition à la police.

Le Hutois est connu des services de police pour plusieurs faits, notamment un fait similaire à celui dont il devra répondre. Il a été libéré dans l’attente des suites de l’enquête. Il devra répondre de rébellion armée.