Une Nerf Gun Party au château Springuel à Huy

Le château Springuel a vécu au rythme de la jeunesse il y a quelques jours. Une vingtaine d’enfants se sont opposés dans ce jeu pacifiste.

Matthis Demoulin
 Barricadés derrière des palettes ou des tonneaux, les enfants se sont affrontés durant tout l’après-midi.
Barricadés derrière des palettes ou des tonneaux, les enfants se sont affrontés durant tout l’après-midi. ©ÉdA

Ils étaient aux alentours de 30 au total il y a quelques jours dans les jardins du château Springuel. Répartis en deux équipes, des enfants de 8 à 14ans se sont affrontés sur une large zone à travers les arbres et les buissons. À l’origine, le magasin AirSoft Tactics situé dans la rue Godelet. Geoffrey Janray, le gérant, explique que ce projet n’est pas un one-shot, mais bien un premier essai. "Dans le long terme, nous aimerions que ce genre d’activité soit organisé davantage. Il n’y en a pas encore dans la région et c’est bien dommage. Il y avait donc une occasion à saisir. L’idée est d’essayer de mettre sur pied plusieurs rassemblements de ce type dans différents endroits, y compris le château Springuel de nouveau. Nous voulons promouvoir cette activité chez les plus jeunes."

Il continue sur l’événement du jour. "Pour les enfants, c’est le top. Ils sont à l’air libre, ensemble dans un cadre ludique. Ici, il n’est pas question d’arme et de combat mais d’affrontement sportif, comme un “touche-touche” ou chaque participant touché est éliminé. Ils sont surveillés et encadrés pendant que leurs parents peuvent profiter d’un bon hamburger et d’une boisson issus de la production locale."

Redynamiser le château

L’occasion était belle aussi pour le lieu de faire la promotion de la petite brasserie. Ils proposaient durant cette après-midi ludique différents produits locaux tels que des bières ou des sodas. "Il était aussi important de montrer ce que la brasserie produit tant qu’on était sur les lieux. Le château se veut polyvalent, cette après-midi en est un bon exemple."