Happy Soft Day à Huy: une journée festive pour les étudiants (photos & vidéo)

La journée festive organisée par la Ville de Huy n’a pas attiré autant d’étudiants que de coutume. Mais les objectifs sont atteints.

caroline viatour

La garden Happy Soft Day a retrouvé sa place dans le centre hutois. Organisée à Huy 2 l’année dernière, la manifestation gérée par le service prévention de la Ville de Huy n’avait pas rencontré le succès espéré. Alors le retour sur la Grand-Place a-t-il attiré à nouveau les jeunes de 14 à 18 ans ciblés par l’événement? Pas vraiment. "Nous avons distribué 350 bracelets alors que les autres années nous tournons autour de 1 000, confie Julie Thyse, assistante sociale. Évidemment la météo ne joue pas en notre faveur." Autre facteur: la date. Certains étudiants ont terminé leur session d’examen il y a déjà plusieurs jours et vaquent déjà à d’autres occupations. "Ce n’est pas évident de trouver le moment parfait qui convient à tous les étudiants. Mais les objectifs sont remplis. On a des jeunes de tout âge qui sont sensibilisés aux problèmes d’alcool, reprend l’employée communale. On montre ainsi que les jeunes peuvent s’amuser sans être saoul." Tables de ping-pong, granita gratuite, animations liées aux thématiques du tabac, de la drogue ou de l’alcool, initiation à la Zumba, tournois de baby-foot ont ainsi fait vivre, comme de coutume, la Grand-Place durant la journée. La grande nouveauté cette année: une animation musicale assurée par DJ Tawfik et trois jeunes qui ont suivi ses cours tout au long de l’année. Un bel aboutissement pour Arnaud Bissot, étudiant hutois de 16 ans. "J’étais un peu stressé avant de mixer mais tout s’est bien passé C’est vraiment chouette de pouvoir être dans des conditions réelles. C’est très différent des ateliers évidemment. Il faut pouvoir mixer, gérer, faire danser, créer des liens avec son public et comprendre les besoins. Par exemple, habituellement, j’aime bien la techno et la tech house mais aujourd’hui j’ai passé un peu de tout pour que chacun puisse s’y retrouver." Pour d’autres, comme Vic et Soazic c’était l’occasion de se retrouver avec d’autres anciens. "Nous étions étudiants à Huy avant et comme l’événement a toujours été sympa, nous sommes revenus en profiter et revoir des amis" , explique la jeune hutoise.