Huy/Marchin | Des œuvres à vendre pour la prochaine mission du Maillon humanitaire au Maroc

Les 23 et 24 avril, un week-end artistique au centre culturel Oyou visera à soutenir une mission médico-sanitaire au Maroc, en mai prochain.

Frédéric Renson
 Une bonne partie de l’équipe partie en mission en 2019 sera, à nouveau, du voyage en mai prochain.
Une bonne partie de l’équipe partie en mission en 2019 sera, à nouveau, du voyage en mai prochain. ©maillon humanitaire

Du 20 au 29 mai, le Maillon humanitaire sera en mission médico-sanitaire dans une zone enclavée, au début des montagnes près de la Vallée des roses au Maroc. Un voyage que chaque professionnel de la santé mobilisé financera lui-même alors que l’ASBL prendra en charge les frais d’hébergement et de transports sur place.Ce qui lui demande de récolter des fonds.Après une vente de vins et une marche, l’équipe va, cette fois, tenter la formule d’un week-end d’artistes.Rendez-vous est donné à Oyou (le centre culturel de Marchin) où les œuvres de 20 artistes seront ainsi mises en vente au profit du Maillon humanitaire.

"Avec Viviane Maréchal, nous avons voulu proposer le panel le plus large des disciplines entre la peinture, la sculpture, les bijoux, la céramique ou encore la photographie, explique Catherine D’Hareng, infirmière de profession et membre de l’ASBL porteuse de projets de santé en faveur des populations les plus défavorisées du Congo et du sud-marocain. Certains artistes sont membres du Maillon humanitaire.D’autres sont des sympathisants.Et nous sommes aussi allées en chercher en dehors de notre région pour leur originalité."

Un souper le samedi soir

On y croisera Alain Denis, Ariane Georges, Laury Graeven, Véronique Weckx, Laurence Burton, Jeanine Choffray, Zind’o, Thérèse Frapart, Adama Gandema, Isabelle Gilson, Micheline Hilhorst, Charles Lafleur, Philippe Lucas, Claire Maca, Monique Molhan, Christine Pire, Émilie Ponselet, Scraboutcha, Bernadette Sepulchre, Milosava Simanic, Michel Simonis et Sandra Stramare.

Certains artistes feront don de leur œuvre à l’ASBL.Avec d’autres, elle a convenu d’un pourcentage sur la vente. Les prix iront de 18 € à 1000 € grand maximum. Le week-end se concevra dans un concept win-win pour les partenaires. "Les artistes sont heureux de pouvoir à nouveau exposer leurs œuvres après deux années de confinement.Et de notre côté, en plus du bénéfice dégagé pour notre mission au Maroc, on a l’opportunité d’élargir notre public au-delà de nos sympathisants habituels. Nous verrons comment cela va se passer, mais nous songeons déjà à pérenniser l’événement."

À noter qu’un souper (25 €) sera organisé le samedi soir au Bistro voisin avec un menu belge à la carte. Attention, une réservation est exigée au préalable (0475/274717). Bar et petite restauration seront assurés durant tout le week-end.

Les 23 et 24 avril de 11h à 18h www.lemaillonhumanitaire.be