Huy | Virgil, jusqu’en Ukraine, sur le front, pour apporter son aide

Virgil n’a pas hésité à franchir la frontière ukrainienne pour venir en aide aux soldats. Avec ses quelques connaissances paramédicales apprises lors d’un stage à l’armée.

Lors des inondations de juillet dernier, Virgil n'avait pas hésité à embarquer sur un kayak pour porter secours aux habitants de Chaudfontaine, coincés aux étages de leurs habitations noyées par les eaux. Le jeune Hutois avait aussi choisi de partir dans le Var lors des incendies. Il est comme ça, Virgil. Prêt à porter secours, à apporter son aide dans les situations les plus difficiles en mettant entre parenthèses ses études d'architecture. "Je ne peux pas rester assis sur ma chaise, en cours, en voyant tout ça", explique-t-il. C'est ce qui l'a motivé à partir pour l'Ukraine. "J'ai appris que l'ambassade d'Ukraine cherchait des bénévoles. Avec la formation paramédicale que j'ai suivie à l'armée, je me suis dit que je pouvais être utile."