Les élèves du conservatoire de Huy ont retrouvé la scène et le public

Les élèves du conservatoire de Huy avaient investi la salle du centre culturel. Une carte blanche pour dévoiler les jeunes prodiges musicaux.

caroline viatour

Les élèves du conservatoire de musique de Huy avaient un rendez-vous immanquable ce dimanche 16 janvier. Un rendez-vous avec la scène et le public venu nombreux pour applaudir les jeunes talents. La crise sanitaire n'aura pas épargné le domaine musical et de nombreux prodiges n'ont pas pu se produire autant que de l'accoutumée. "En octobre dernier, nous avions déjà en partie renoué le contact à travers notre remise de prix mais ce n'était pas quelque chose d'aussi consistant et abouti qu'aujourd'hui, débute Olivier Malpas, le directeur. Tout au long de l'année, nous prévoyons normalement plusieurs auditions pour permettre aux étudiants d'acquérir une certaine habitude de la scène et de prendre confiance en eux. C'est surtout cette partie-là de notre formation qui a disparu. Les élèves sont donc très contents de jouer devant un public même si le stress est présent."

Cette première carte blanche dédiée au conservatoire se voulait être une véritable remise en selle pour les élèves en manque de scène. Une initiative lancée par le centre culturel de Huy et qui aura forcément séduit malgré l'absence du verre de l'amitié. Les élèves se sont donc ainsi relayés à tour de rôle durant 1 h 15 et tous les styles se sont succédé. De Chopin à Gainsbourg en passant par le jazzman Duke Ellington, il y en avait pour tous les goûts. "Nous avons différents profils qui se succèdent aujourd'hui. La plupart sont dans les dernières années de leur cursus mais on a aussi des plus jeunes qui sont particulièrement prometteurs et motivés à relever le défi, reprend le directeur du conservatoire. Parce que oui, c'est un réel challenge pour certains. Il y a encore deux semaines, on se demandait encore si les conditions sanitaires permettraient la tenue ou non de l'événement. Les conditions de préparation pour les élèves n'ont pas été des plus simples." Mais ils sont tous au rendez-vous et n'auraient manqué ça pour rien au monde. Il faut dire que depuis deux ans, les occasions pour faire partager sa musique et ses prouesses ont manqué aux élèves. Espérons donc que cette première carte blanche sera le début d'une longue série.

Les élèves du conservatoire de Huy ont retrouvé la scène et le public
©C.Vi.

"J’ai fait mon cursus au conservatoire de Huy et je poursuis aujourd’hui au conservatoire royal de Liège afin d’entamer une carrière professionnelle de saxophoniste. C’était important pour moi d’être présent aujourd’hui, au côté des professeurs qui m’ont formé. C’est important de ne pas oublier d’où l’on vient. C’était également un moment attendu pour mes parents. Ils n’ont pas eu beaucoup l’occasion de m’écouter jouer ces derniers temps. La crise sanitaire a quand même beaucoup bouleversé le quotidien, les répétitions et les concerts. Mais le Covid n’arrêtera jamais la culture. On trouvera toujours un moment ou un lieu pour s’exprimer."

Les élèves du conservatoire de Huy ont retrouvé la scène et le public
©C.Vi.

"J'ai commencé le conservatoire il y a neuf ans. J'ai été très rapidement baigné et intéressé par la musique lorsque j'étais plus jeune. Je suis aussi bien fan de morceaux contemporains que de compositeurs classiques. Mon papa est guitariste et chanteur dans un groupe amateur donc il m'a aussi un peu transmis sa passion et son goût pour la musique. Je l'ai d'ailleurs rejoint il y a peu. Si j'ai entamé un cursus de piano, j'ai également appris à jouer de la guitare par moi-même en transposant le morceau et j'ai commencé le violon au conservatoire de Huy également il y a quatre ans. Je ne sais pas encore si j'en ferai mon métier mais la musique m'accompagnera toute ma vie, c'est certain."